Acharnement - Mathieu Larnaudie - Actes Sud

Présentation,

Depuis la défaite du ministre dont il rédigeait les discours, Müller a mis à distance sa fonction professionnelle de 'plume'. Dans la quiétude de sa demeure champêtre, il s'ingénie à élaborer l'allocution politique idéale, s'accordant quelques addictions (séries policières télévisées et petits verres de Chartreuse) et observant d'un oeil acerbe, en connaisseur, les campagnes électorales qui se succèdent et ramènent aux affaires des ambitieux qu'il a jadis côtoyés.

Mais sa retraite est bientôt troublée par d'intempestifs suicidaires, des inconnus qui, du viaduc surplombant sa propriété, viennent s'écraser dans ses plates-bandes. Le compulsif assemblage des mots, face au silence du désespoir. Ces deux réalités, une écriture caustique les met en miroir pour mieux illustrer les paradoxes de la rhétorique et l'incapacité de la parole à prendre en compte ce qui survient...

Après Les effondrés où il questionnait la chute de la doxa ultralibérale, Mathieu Larnaudie confirme sa capacité d'engager la fiction dans un décapage rigoureux des stratégies, effets de manches et belles envolées du langage qui nous gouverne.

 

L'auteur,

Mathieu Larnaudie est un écrivain français. Il partage son temps entre Paris et Berlin. Après des études de lettres et de philosophie, il se consacre entièrement à l'écriture. Il publie son premier roman en 2002. Depuis 2004, il codirige les éditions et la revue Inculte. Il dirige également la collection consacrée au thème de l'Utopie 'Le Répertoire des îles' aux éditions Burozoïque. Il mène depuis 2003 un travail de co-écriture avec le compositeur Pierre-Yves Macé, qui se décline en plusieurs projets parallèles : chanson pop (sous le nom d'Anita Drankhsal), lecture / performance (Hong Kong Police Terroriste Organisation) et composition radiophonique (Krinein et la Stratégie). Macé a également réalisé récemment une adaptation musicale du roman de Larnaudie Pôle de résidence momentanée. Il publie en 2012 chez Actes Sud son dernier roman Acharnement.

 

Notre avis,

Un rédacteur de discours, un jardinier, des suicidaires ..... Avec ou sans mots, chacun vit sa solitude face aux aléas de la vie. 

Malgré une éciture un peu complexe, l'auteur joue avec les mots, les siens, ceux des autres et ceux qui n'en ont pas.

Un beau sujet dans un beau livre.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0