Casanova et la femme sans visage - Olivier Barde Cabuçon - Actes Sud

Présentation des éditeurs,

Après avoir sauvé Louis XV de la mort lors de l’attentat de Damiens, et malgré son peu de goût pour la monarchie, le jeune Volnay obtient du roi la charge de “commissaire aux morts étranges” dans la police parisienne. Aidé d’un moine aussi savant qu’hérétique et d’une pie qui parle, Volnay apparaît comme le précurseur de la police scientifique, appelé à élucider les meurtres les plus horribles ou les plus inexpliqués de son époque. Epris de justice, c’est aussi un homme au passé chargé de mystère, en révolte contre la société et son monarque qu’il hait profondément. Lorsque, en 1759, le cadavre d’une femme sans visage est retrouvé dans Paris, Volnay doit conduire une enquête sur le fil du rasoir avant que le meurtrier ne frappe de nouveau. Surveillé de près par Sartine, le redoutable chef de la police qui voit d’un mauvais œil ce policier hors normes, Volnay, aidé à cette occasion par le libertin Casanova en personne et une jeune aristocrate italienne tournée vers les sciences et le progrès, remonte la piste d’un crime qui pourrait impliquer la Pompadour et Louis XV lui-même. Mais entre des alliés incertains et des adversaires redoutables, à qui le commissaire aux morts étranges peut-il se fier ? Des intrigues de la Cour de Versailles à la mystérieuse maison du Parc-aux-Cerfs, Casanova et la femme sans visage restitue avec une stupéfiante justesse, dans l’atmosphère si particulière de l’époque, les étonnants personnages que sont Louis XV, la marquise de Pompadour, Casanova et la figure énigmatique du comte de Saint-Germain, et inaugure une série policière des plus prometteuses.

 

L'auteur,

Olivier Barde-Cabuçon vit à Lyon. Féru de littérature, d’art et d’histoire, il est l’auteur des Adieux à l’Empire (France Empire, 2006) et du Détective de Freud (Editions De Borée, 2010). Son goût pour les intrigues policières et son intérêt pour le XVIIIe siècle l’ont amené à créer le personnage du commissaire aux morts étranges.

 

Notre avis,

Louis XV, La Pompadour, Casanova, il ne manquait plus qu'un commissaire aux morts étranges pour dénouer toutes les intrigues qui régnaient dans les rues de Paris .....

L'intrigue démarre avec la découverte du corps d'une jeune fille à qui le meutrier à retiré toute la peau du visage........et qui s'avère appartenir à à l'entourage du roi .....

Le début de la police "scientifique", les premières autopsies, les romances, les complots, tout est réussi pour faire du commissaire Volnay un nouveau héros du monde des romans policiers.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0