Les oreilles de Buster - Maria Ernestam - Gaïa

Prézsentation de l'éditeur,

Eva cultive ses rosiers. A cinquante-six ans, elle a une vie bien réglée qu'elle partage avec Sven. Quelques amies, des enfants, et une vieille dame acariâtre dont elle s'occupe. Le soir, lorsque Sven est couché, Eva se sert un verre de vin et écrit son journal intime. La nuit est propice aux souvenirs, aussi douloureux soient-ils. Peut-être aussi ta cruauté est-elle plus douce lorsqu'on l'évoque dans l'atmosphère feutrée d'une maison endormie. Eva fut une petite fille traumatisée par sa mère, personnage fantasque et tyrannique, qui ne l'a jamais aimée.

 

Très tôt, Eva s'était promis de se venger. Et elle l'a fait, avoue-t-elle d'emblée à son journal intime.

 

Un délicieux mélange de candeur et de perversion.

 

L'auteur,

Maria Ernestam est suédoise, et vit à Stockholm. Éclectique, elle a multiplié les expériences artistiques : chanteuse, danseuse, mannequin, comédienne, journaliste et auteur. L'écriture s'est imposée naturellement comme son moyen d'expression privilégié. Son premier roman traduit en français, Toujours avec toi, a été particulièrement bien accueilli.

 

Notre avis,

A nouveau une bonne surprise de la part d'un auteur qui nous vient de la Scandinavie, et c'est comme souvent, un coup de coeur...

Tout commence quand Eva décide de raconter sa vie sur son carnet intime offert par sa petite fille pour son anniversaire.

Ce roman devient alors une succéssion d'allers-retours entre sa vie d'enfant et sa vie actuelle racontée avec beaucoup de simplicité, d'authenticité mais surtout beaucoup de poésie et de perversité.

 

«J'avais 7 ans quand j'ai décidé de tuer ma mère et 17 ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution.», sans être un roman policier, l'ambianc est lancée ...

A noter que ce roman a reçu le prix des Libraires !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0